Planning familial

Publié le par Françoise Grenot-Wang

Devant l'hopital de Danian, deux couples attendent dêtre opérés, ils ont le choix entre la ligature des trompes pour elle ou l'ablation du canal déférent pour lui. L'un d'entre eux est instituteur à l'école de Gaoma.
Depuis le début de l'année, le bureau du Planning familial du canton de Danian est sur le pied de guerre. Les agents de ce bureau débarquent à l'aube dans les villages pour emmener de force les contrevenants aux règles fixées pour les minorités: pas plus de deux enfants par couple. A peine le deuxième enfant né, le mari ou la femme doivent subir une opération. Ceux qui résistent se font insulter, leur maison est mise en pièces, leur famille terrorisée. La plupart des jeunes couples Miao, afin d'échapper à ces agents sans pitié, partent ramasser la résine de pin très loin dans d'autres montagnes où ils sont laissés tranquilles. Dans certains villages, les habitants ont résisté couteaux et faucilles à la main, envoyant deux agents du bureau du planning famillial à l'hôpital. Malheureusement, les instituteurs de villages, qui sont seuls sur place avec leur élèves, sont les victimes préférées de ces agents. En effet, le chef du Bureau du planning familial du district autonome Miao de Rongshui a été rétrogradé pour avoir laissé trop de souplesse dans la limitation des naissances de sa région. Son remplaçant fait du zèle pour se faire bien voir de ses chefs. Quand laissera-t-on les Miao vivre tranquillement ? N'ont ils pas été suffisamment massacrés dans l'histoire pour avoir le droit de mettre au monde au moins trois enfants s'ils le souhaitent? Les Han sont  plus d'1,3 milliard, c'est à eux de limiter leur population.
Quand même une amélioration notable : depuis cette année, les opérations ne sont plus faites dans un bureau du gouvernement mais à l'hopital. Trop de jeunes pères ou mères se sont retrouvés gravement handicapés par des opérations mal faites.

Publié dans minorités ethniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article