bain yao

Publié le par Françoise Grenot-Wang

Chaque fois que je vais chez mon amie Mucheng, la femme du chamane Yao, elle me prépare un bain de plantes médicinales qu'elle va cueillir spécialement pour moi loin de son village. Elle me dit que les feuilles d'un érable et d'un marronier qui poussent ensemble sont très efficaces contre les rhumatismes. En effet, dans les villages Yao, très peu de personnes, même âgées, sont atteintes de rhumatismes. Les Yao de la branche Pan Yao ou Mien prennent tous chaque jour en rentrant du travail dans la montagne ce bain de plantes aromatiques, du plus âgé au plus petit bébé, afin de garder une très bonne santé. Les femmes en couches prennent ce bain qui évite tout risque d'infection. L'arome très agréable de ces plantes s'allie au bonheur de s'acroupir en position foetale dans ce baquet de bois d'environ un mètre de hauteur. Dans chaque maison, ce baquet de bois est mis à l'arrière de la maison, souvent dehors, avec une paroi en écorce ou en bois pour se dissimuler à la vue. Le soir dans les villages Yao, on peut se baigner en regardant les étoiles, innombrables des nuits d'été.

Publié dans voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article