baptême Miao

Publié le par Françoise Grenot-Wang

Lorsqu'un enfant naît, la mère doit rester avec son bébé dans la maison pendant un mois sans en sortir. Seuls les personnes de la famille proche sont autorisées à entrer chez la nouvelle maman. A la fin du premier mois lunaire (30 jours), on célèbre son baptême, c'est à dire l'accomplissement de son premier mois (man yue). Cela donne lieu à une grande célébration dans la maison familiale, où sont invités cent à deux cent personnes, parents et amis du village ou des environs. Les hôtes tuent un ou deux cochons pour accueillir leurs invités qui apportent du riz et autres victuailles, ainsi qu'un peu d'argent. Les hommes trinquent à l'alcool de riz tandis que les femmes bavardent plus tranquillement.
A ma grande surprise, j'ai appris que cette célébration solennelle de la naissance d'un enfant a lieu quel que soit le sexe de l'enfant. Ce jour-là on choisit le nom de l'enfant qui fait son entrée dans la société.

 

Publié dans ethnologie

Commenter cet article